AFUP Forum PHP 2018 Baromètre Planète PHP

La parole est aux speakers : Grégoire Pineau

Jusqu’au PHP Tour 2018, retrouvez nos interviews de speakers pour mieux comprendre leur parcours et le sujet qu’ils aborderont lors de leur conférence !

La conférence

A la decouverte du Workflow

Il est courant de gérer des statuts ou états de produits, dans des sites e-commerce ou éditoriaux. Pour ce faire, il est possible d'agir de façon classique, c'est-à-dire manuellement, ou d'avoir recours à des librairies qui proposent déjà des bases de code. Pour cette présentation, nous aborderons la notion de machine à état et sa définition avant d'envisager, son application, en examinant les librairies open sources existantes. Enfin, à la lumière de Symfony, nous étudierons le nouveau composant "Workflow"

Salle Jarvis
18/05/2018
15:15-15:55

Le speaker

Gregoire Pineau
Gregoire Pineau
Arrivé en 2017 dans l’équipe de JoliCode, Grégoire a toujours aimé bidouiller, comprendre et apprendre. À l’issue d’études éclectiques, il est revenu au Web en 2010, domaine dans lequel il exerce depuis avec passion. Après avoir appris à se servir du framework Symfony, il a passé sa certification, puis a commencé à contribuer timidement… Ce qui l’a mené, quelques années après, à devenir un des core contributeurs du projet?! Durant toutes ces années, il a toujours préféré le backend au frontend – même s’il apprécie React, Sass et ces autres joyeusetés, il s’amuse davantage avec Ansible, AWS ou Consul. Vous pourrez le croiser lors de meetups, ou dans des matches de Volley 🙂

Cela fait maintenant plus d’un an que tu es membre de la core team de Symfony. Peux-tu nous en dire plus sur ce rôle ?

J’ai rejoint Sensio en 2010 et très rapidement j’ai pris goût à l’open source. J’ai commencé par contribuer sur les projets que j’utilisais tous les jours : Twig, Silex et Symfony.
Puis en 2016, à la suite de l’intégration du composant workflow dans Symfony, j’ai été promu « core contributor ». Être core contributor n’a pas vraiment changé mon quotidien dans la mesure où je suivais déjà de près le développement de Symfony. Désormais je dois maintenir le composant workflow. Je dois par exemple re-lire, commenter, finir les pull-requests envoyées par les autres contributeurs mais aussi répondre aux questions que les développeurs ont. Et enfin résoudre les tickets : bug ou features.
Depuis 2017, je travaille chez JoliCode et grâce à du temps alloué à l’open-source je peux continuer à maintenir ce composant.

Peux-tu nous présenter succinctement à quoi sert le composant workflow et dans quels cas on en a besoin ?

Le composant workflow permet de valider l’état d’un objet lorsque celui-ci doit passer d’étape en étape. Sur un site e-commerce, une commande est un parfait exemple d’un objet qui peut être géré par le workflow. Une commande sera d’abord dans un état « en cours », puis lorsque le client aura payé la commande avancera dans l’état « payé ». C’est seulement à ce moment-là qu’on pourra la préparer puis l’envoyer. Si le client n’est pas satisfait, alors il pourra renvoyer le colis, puis la commande sera annulée. Toutes ces étapes (état) seront modélisées, et le composant assure qu’il n’est pas possible par exemple de passer de l’étape payée à remboursée : il faut d’abord que le client renvoie son colis.

Tu indiques travailler sur des outils comme Ansible, AWS ou Consul : en quoi ce coté ops a t-il changé ta façon de développer ?

Qui n’a jamais entendu « ça marche sur mon poste » ? Ce à quoi il faut répondre « Ok, backup tes mails, on va mettre ton ordi en prod ».

Grâce à l’ops on peut anticiper plus facilement la scalabilité d’une application. Ainsi, on pense tout de suite que les sessions vont poser problèmes si il y a plus d’un serveur.
On identifie aussi beaucoup plus facilement les erreurs qui peuvent arriver en production. Si un cookie de session change de valeur entre chaque requête HTTP : c’est sûrement une mauvaise configuration Varnish et/ou Load Balancer.
Enfin bien connaître les outils d’ops peut aussi accélérer le développement : savoir que tel outil existe déjà permet d’éviter de perdre du temps à le refaire. Je pense par ailleurs à Amazon S3 pour stocker des fichiers.

Et grâce au dev on arrive à écrire du code ops beaucoup plus robuste, lisible et simple. Bien souvent les scripts d’ops sont écrits et maintenus par une seule personne : la rigueur qu’on s’impose est malheureusement revue à la baisse. À force d’écrire du code applicatif, on acquiert des réflexes qui deviennent alors bénéfiques dans le monde de l’ops.

Le fait d’avoir travaillé en tant que dev et ops a vraiment changé ma façon de travailler. Le fait de sortir la tête de PHP fait aussi découvrir de nouveaux langages, outils et comme toujours, la diversité est bénéfique.

La conférence

A la decouverte du Workflow

Il est courant de gérer des statuts ou états de produits, dans des sites e-commerce ou éditoriaux. Pour ce faire, il est possible d'agir de façon classique, c'est-à-dire manuellement, ou d'avoir recours à des librairies qui proposent déjà des bases de code. Pour cette présentation, nous aborderons la notion de machine à état et sa définition avant d'envisager, son application, en examinant les librairies open sources existantes. Enfin, à la lumière de Symfony, nous étudierons le nouveau composant "Workflow"

Salle Jarvis
18/05/2018
15:15-15:55

Le speaker

Gregoire Pineau
Gregoire Pineau
Arrivé en 2017 dans l’équipe de JoliCode, Grégoire a toujours aimé bidouiller, comprendre et apprendre. À l’issue d’études éclectiques, il est revenu au Web en 2010, domaine dans lequel il exerce depuis avec passion. Après avoir appris à se servir du framework Symfony, il a passé sa certification, puis a commencé à contribuer timidement… Ce qui l’a mené, quelques années après, à devenir un des core contributeurs du projet?! Durant toutes ces années, il a toujours préféré le backend au frontend – même s’il apprécie React, Sass et ces autres joyeusetés, il s’amuse davantage avec Ansible, AWS ou Consul. Vous pourrez le croiser lors de meetups, ou dans des matches de Volley 🙂

Autres interviews

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour améliorer votre navigation. plus d'infos

1. Qu’est-ce qu’un cookie?

Un Cookie est un petit fichier texte enregistré sur votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.), à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation. Il permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité ou d’enregistrement du Cookie. Lors de la consultation de notre site Internet, des informations relatives à la navigation de votre terminal sont susceptibles d'être enregistrées dans ces fichiers dits "Cookies". Ces derniers sont installés sur votre terminal, sous réserve des choix que vous auriez exprimés concernant les Cookies et que vous pouvez modifier à tout moment.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.
Les cookies utilisés sur notre site permettent :

3. Vos choix concernant les cookies

Vous disposez de différents moyens pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur notre site et sur Internet en général et vos conditions d'accès à certains services de notre site nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez à tout moment exprimer et modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous. L'accord sur les cookies L'enregistrement d'un cookie dans un terminal est essentiellement subordonné à la volonté de l'utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l'enregistrement de cookies dans votre terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

Le refus des cookies Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités qui sont néanmoins nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à votre compte ou à votre abonnement qui nécessite de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous, ou nos prestataires, ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés. Les choix offerts par votre logiciel de navigation Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies. Selon votre navigateur, consultez le lien ci-dessous pour configurer votre navigateur et refuser les cookies :