AFUP AFUP Day 2021 Baromètre Planète PHP

La parole est aux speakers : Lucien BILL

Jusqu’à l’AFUP Day 2020, retrouvez nos interviews de speakers pour mieux comprendre leur parcours et le sujet qu’ils ou elles aborderont lors de leur conférence !

La conférence

Les devs viennent de Mars et les testeurs·euses de Vénus

Je suis testeur (il faut de tout pour faire un monde). Mais avant de passer du côté obscur de la force, j'étais développeur ! J’ai souvent assisté à des débats animés entre ces deux clans : les arguments rationnels sont vites éclipsés par des "vous codez avec les pieds" répondant à des "vous ne savez pas vous servir du programme" ! Dans un monde idéal, on se comprendrait tous et on travaillerait en harmonie. Et si, justement, on essayait de comprendre comment fonctionne un testeur ?

En ligne
03/07/2020
17:30-17:50

Ta conférence est intitulée « Les devs viennent de Mars et les testeurs·euses de Vénus ». Viens-tu de Mars ou de Vénus ? As-tu changé de planète ?

Je viens de Pluton : ce n’est ni Mars, ni Vénus, et ce n’est même pas une planète ! Quand j’étais lycéen, j’étais déjà un geek et je bidouillais des trucs sur les ordinateurs pour m’amuser, mais j’avais peur de travailler dans l’informatique : j’étais persuadé que si j’avais les yeux rivés sur un écran toute la journée, j’allais me lasser et ne pourrais plus profiter des jeux vidéo (spoiler : non, ce raisonnement ne tient pas la route). J’ai donc étudié afin de devenir ingénieur en mécanique, et j’ai découvert plusieurs choses :

1. les informaticien·ne·s ne sont pas les seuls à utiliser un écran toute la journée.
2. je travaille beaucoup mieux sur des sujets qui me passionnent
3. faire les calculs de résistance des matériaux pour dimensionner une poutre m’ennuie… Mais coder quelque chose qui le fait à ma place m’amuse beaucoup plus !

Quand j’ai cherché un emploi après l’obtention de mon diplôme, j’ai également prêté attention aux offres de reconversion dans l’informatique, et j’ai commencé ma carrière en tant que codeur pour un progiciel bancaire utilisant un langage propriétaire obscur. J’ai rencontré un mentor qui m’a appris à devenir développeur : mon travail alimentaire est devenu quelque chose dont j’étais fier. Le hasard a ensuite voulu qu’une place me soit proposée sur un projet de test : j’ai commencé à découvrir un nouveau métier. En bref : de bidouilleur, je suis devenu codeur, puis développeur, puis développeur testant de manière particulièrement rigoureuse ses portions de code, puis testeur codant des script pour automatiser certaines tâches.

Tu fais donc maintenant des tests : ton ancien poste de développeur ne te manque-t-il pas ?

Pas du tout ! Mais cela a plus un rapport avec le contexte social qu’avec le métier : pour beaucoup de raisons, je suis plus heureux à mon poste actuel de testeur. Je me sens également plus utile en tant que testeur et je travaille avec des outils plus modernes que quand je touchais à un progiciel dans un langage propriétaire ayant une communauté très restreinte. Et surtout, je triche : je me suis spécialisé dans les tests automatisés, donc je continue de coder !

Penses-tu que l’on donne suffisamment de place aux tests dans les projets informatiques actuels ?

Pour reprendre un ami normand, je répondrai « peut-être bien que oui, peut-être bien que non ». À la JFTL (Journée Française des Tests Logiciels) 2019, j’ai par exemple découvert comment SmartBear utilisait des pratiques de « Test Driven Developement » pour améliorer la qualité de ses produits. C’était très intelligemment fait, et le test était un outil vraiment bien exploité, au service de la qualité logicielle. J’ai également vu certains projets lutter pour tenter d’obtenir un niveau de qualité acceptable car tous les efforts étaient concentrés sur la production de nouvelles fonctionnalités, et le cycle de vie d’une évolution était « le développeur code et passe sur autre chose, quelqu’un teste pour vérifier que c’est bon, puis on livre ». Trouver une anomalie dans ce contexte équivalait à perturber tout le planning du développeur. Certains testeurs faisaient sciemment semblant de ne pas voir certaines anomalies, car ils étaient moins embêtés en laissant aller des bugs aller jusqu’en production et être détectés par le client, plutôt qu’en les signalant pour qu’ils soient corrigés avant livraison.
Se poser la question « pense-t-on suffisamment aux tests » est la première étape pour améliorer la qualité des applications.

Le speaker

Lucien BILL
Lucien BILL
Il était développeur, et il est progressivement devenu testeur. Vérifier la qualité d'un produit est très important, mais tout tester manuellement est compliqué, long, et peut vite le rendre fou : il s'est donc spécialisé dans les tests automatisés.

Autres interviews

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour améliorer votre navigation. plus d'infos

1. Qu’est-ce qu’un cookie?

Un Cookie est un petit fichier texte enregistré sur votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.), à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation. Il permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité ou d’enregistrement du Cookie. Lors de la consultation de notre site Internet, des informations relatives à la navigation de votre terminal sont susceptibles d'être enregistrées dans ces fichiers dits "Cookies". Ces derniers sont installés sur votre terminal, sous réserve des choix que vous auriez exprimés concernant les Cookies et que vous pouvez modifier à tout moment.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.
Les cookies utilisés sur notre site permettent :

3. Vos choix concernant les cookies

Vous disposez de différents moyens pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur notre site et sur Internet en général et vos conditions d'accès à certains services de notre site nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez à tout moment exprimer et modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous. L'accord sur les cookies L'enregistrement d'un cookie dans un terminal est essentiellement subordonné à la volonté de l'utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l'enregistrement de cookies dans votre terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

Le refus des cookies Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités qui sont néanmoins nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à votre compte ou à votre abonnement qui nécessite de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous, ou nos prestataires, ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés. Les choix offerts par votre logiciel de navigation Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies. Selon votre navigateur, consultez le lien ci-dessous pour configurer votre navigateur et refuser les cookies :