AFUP AFUP Day 2019 Baromètre Planète PHP

La parole est aux speakers : Kevin Dunglas

Jusqu’au Forum PHP 2018, retrouvez nos interviews de speakers pour mieux comprendre leur parcours et le sujet qu’ils aborderont lors de leur conférence !

La conférence

Boostez vos applications avec HTTP/2

HTTP/2 permet d’améliorer jusqu’à plus de 50% le temps de chargement des pages web. Saviez-vous qu’il est désormais très facile d’optimiser vos applications PHP et Symfony pour tirer partie de ses fonctionnalités avancées ?

Au programme :

  • une présentation historiquement contextualisée des différentes versions du protocole HTTP ;
  • un état des lieux du support du protocole dans l’écosystème PHP ;
  • un guide présentant comment servir vos applications PHP et Symfony avec h2, en utilisant Nginx, Apache et Docker ;
  • de nombreux exemples de codes montrant comment utiliser HTTP/2 pour améliorer le temps de chargement de vos assets et de vos API grâce à la bibliothèque WebLink, à Twig et à Symfony
  • des exemples expliquant comment tirer parti du protocole via curl puis Guzzle en tant que clients
Katherine Johnson
26/10/2018
16:25-17:05

Ces derniers mois tu as visité plusieurs antennes AFUP pour présenter des sujets dans leurs meetups. Peux-tu nous parler de cette expérience ?

C’est super de rencontrer une communauté aussi dynamique, et présente sur tout le territoire, pas uniquement à Paris.

À chaque fois l’accueil était parfait et les rencontres très enrichissantes. Et puis c’est toujours un plaisir de découvrir la gastronomie et la bistronomie locale !
Les meetups sont de très bonnes occasions pour tester de nouveaux «  »talks » » et se faire la main devant un public sympa et peut-être un peu moins exigeant que sur les gros évènements nationaux.

D’ailleurs, l’AFUP Lille est toujours à la recherche de nouvelles têtes pour ses meetups, avis aux amateurs !

Tu as (co-?)fondé une société auto-gérée sous la forme d’une coop, qu’est-ce que ça change au jour le jour ?

Les-Tilleuls.coop est effectivement une société coopérative ayant opté pour le statut de SCOP.

Concrètement, après une période d’au maximum 1 an chez nous, tous les salariés deviennent coopérateurs, c’est-à-dire qu’ils montent au capital de la structure.
Au quotidien, l’ensemble des décisions stratégiques concernant la structure sont prises de manière démocratique (1 personne = 1 voix). Cela concerne par exemple la stratégie commerciale, les investissements, les recrutements, les salaires ou encore les grandes orientations technologiques.

On part du principe que nos collègues sont des gens intelligents, rationnels et motivés à construire collectivement un outil de travail efficace, agréable et pérenne.
Le constat est simple : comme dans l’Open Source, pour gérer une société, plusieurs cerveaux, plusieurs expériences, plusieurs approches valent mieux qu’une, et le fonctionnement autogestionnaire permet de tirer parti de ces atouts.

Quand on n’arrive pas à trouver de consensus (ce qui est extrêmement rare), on débat, on vote puis on avance. Et ça marche ! Nous étions 3 quand nous avons créé la structure (et encore, à temps partiel) il y a 6 ans maintenant. Aujourd’hui nous sommes 30, nous avons des bureaux à Lille, Paris et Amiens et nous avons eu un taux de croissance de près de 1 000% en 6 ans. De plus, le turn-over est très faible et les clients sont très contents de l’efficacité et de la motivation des équipes.

L’autre différence majeure avec les sociétés plus classiques, c’est la répartition des bénéfices.

Nous considérons que ce sont ceux qui produisent les richesses qui doivent en bénéficier directement. En fin d’année comptable, les bénéfices de la structure sont répartis de la manière suivante :

  • 30% restent dans les réserves de la société pour effectuer des investissements, ou parer à d’éventuels coups durs
  • les 70% restants sont répartis à part égale (en fonction du temps effectivement travaillé lors de l’année) entre l’ensemble des salariés

Plus concrètement, chaque personne ayant travaillé à temps plein aux Tilleuls toute l’année 2017 a perçu une prime de 10 800 € (en plus de son salaire).

La spécification HTTP/2 a été publiée en 2015. Plus de 3 ans après ce protocole est encore peu utilisé ? Penses-tu que l’adoption de celui-ci est difficile ?

D’après caniuse.com, plus de 80% du parc des navigateurs (y compris mobiles) supportent HTTP/2. Côté serveur, des efforts considérables ont été effectués par Nginx et Apache afin de supporter l’ensemble des fonctionnalités du protocole. De plus, la totalité des prestataires de proxy et de CDN tels que CloudFlare et Fastly, ainsi que les plateformes de Cloud Computing supportent désormais h2. Les Load Balancers Google Cloud supportent même le protocole QUIC (un protocole basé sur UDP et optimisé pour HTTP/2) depuis quelques temps.

Le frein principal à l’adoption de h2 fut la décision (totalement justifiée) des navigateurs de ne supporter HTTP/2 qu’au travers de TLS (HTTPS), afin de tirer la sécurité du web vers le haut et de compliquer la surveillance de masse qu’a révélée Snowden.

Le speaker

Kévin Dunglas
Kévin Dunglas
Kévin est le fondateur de la société autogérée Les-Tilleuls.coop. Développeur polyglotte, il est membre de la core-team Symfony et a créé le framework API Platform. Il est également contributeur à plus d’une centaine de projets Open Source, conférencier et rédacteur d’articles et livres techniques.

Autres interviews

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour améliorer votre navigation. plus d'infos

1. Qu’est-ce qu’un cookie?

Un Cookie est un petit fichier texte enregistré sur votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.), à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation. Il permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré, pendant la durée de validité ou d’enregistrement du Cookie. Lors de la consultation de notre site Internet, des informations relatives à la navigation de votre terminal sont susceptibles d'être enregistrées dans ces fichiers dits "Cookies". Ces derniers sont installés sur votre terminal, sous réserve des choix que vous auriez exprimés concernant les Cookies et que vous pouvez modifier à tout moment.

2. A quoi servent les cookies émis sur notre site ?

Seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier les informations qui y sont contenues.
Les cookies utilisés sur notre site permettent :

3. Vos choix concernant les cookies

Vous disposez de différents moyens pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur notre site et sur Internet en général et vos conditions d'accès à certains services de notre site nécessitant l'utilisation de cookies. Vous pouvez à tout moment exprimer et modifier vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous. L'accord sur les cookies L'enregistrement d'un cookie dans un terminal est essentiellement subordonné à la volonté de l'utilisateur du terminal, que celui-ci peut exprimer et modifier à tout moment et gratuitement à travers les choix qui lui sont offerts par son logiciel de navigation. Si vous avez accepté dans votre logiciel de navigation l'enregistrement de cookies dans votre terminal, les cookies intégrés dans les pages et contenus que vous avez consultés pourront être stockés temporairement dans un espace dédié de votre terminal. Ils y seront lisibles uniquement par leur émetteur.

Le refus des cookies Si vous refusez l'enregistrement de cookies dans votre terminal, ou si vous supprimez ceux qui y sont enregistrés, vous ne pourrez plus bénéficier d'un certain nombre de fonctionnalités qui sont néanmoins nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site. Tel serait le cas si vous tentiez d'accéder à votre compte ou à votre abonnement qui nécessite de vous identifier. Tel serait également le cas lorsque nous, ou nos prestataires, ne pourrions pas reconnaître, à des fins de compatibilité technique, le type de navigateur utilisé par votre terminal, ses paramètres de langue et d'affichage ou le pays depuis lequel votre terminal semble connecté à Internet. Le cas échéant, nous déclinons toute responsabilité pour les conséquences liées au fonctionnement dégradé de nos services résultant de l'impossibilité pour nous d'enregistrer ou de consulter les cookies nécessaires à leur fonctionnement et que vous auriez refusés ou supprimés. Les choix offerts par votre logiciel de navigation Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu'ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur. Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l'acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu'un cookie soit susceptible d'être enregistré dans votre terminal. Pour la gestion des cookies et de vos choix, la configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d'aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies. Selon votre navigateur, consultez le lien ci-dessous pour configurer votre navigateur et refuser les cookies :